^
v
<
>

Restons connectés

> mentions légales

M.A.GAZINE

Article

15 janvier 2014 

Le « Beanie Boom »

Entre les clichés Instagram multi-likés de la top model it girl Cara Delevingne, le retour nostalgique du bonnet rouge cet automne et la folie des pompons en laine, le bonnet signe son grand come back dans les sphères modeuses !

D’un statut hybride entre technicité et bofitude, il a rejoint directement le rang de hipster depuis quelques saisons, pour le plus grand bonheur des adeptes de « selfie » (photo de soi-même prise par soi-même), toujours avides d’accessoires pour customiser leurs visages. Il devient dès lors le pendant hivernal de la lunette de soleil sur les plages : à la fois protecteur et symbole de cool attitude.

illu_article

À Chacun son Style, À Chacun son duo Bonnet/Echarpe

Pour dompter cet accessoire de style qui résiste aux intempéries, il faut déceler les clés de l’art et la manière de porter le couvre-chef par nos grands-parents, tout en y ajoutant une touche de style, une petite louche de sauce des années 2000.

Que vous soyez chic, casual, élégante, rétro ou sportswear, il existe forcément un bonnet pour vous. N’oubliez jamais qu’il sera très visible et révèlera des traits de votre personnalité ou de votre style du moment… Couleurs, matières, formes, ne laissez rien au hasard. Faites donc attention à l’accord des teintes entre votre accessoire, vos vêtements et votre teint naturel (le pastel flattera les peaux claires tandis que le fluo sera réservé aux peaux très mates).

Et de manière générale, méfiez-vous du total look « sport d’hiver » en dehors des pistes de ski et fuyez le too much comme l’association « bonnet péruvien/poncho/gants à franges ». Cependant ne vous interdisez rien, toutes les tendances peuvent être bonnes à prendre tant qu’elles sont choisies par petites touches !

Comment le porter en 2014 ?

Exit l’aspect guindé cher à nos aïeux, le bonnet doit être porté aujourd’hui de manière totalement désinvolte :

- Soit posé sur le haut du crâne, pas trop enfoncé : pour les modèles plutôt large et épais.
- Soit tombant derrière la nuque : pour les modèles plus longs et dégoulinants.
- Soit façon marin : avec un micro-bonnet en matière souple et fine type Cousteau.
- Soit façon pom pom girl : avec un pompon flashy ou en fourrure au sommet.

On dit oui aux versions les plus folles si l’ensemble reste sobre ! Pensez aux combinés écharpes assorties anti-faute de goût comme chez Banana Moon, aux broches à agrafer sur le rebord du bonnet comme ce bijou Ventilo, ou encore aux différents ersatz venus d’ailleurs comme la chapka !

(1) Prix conseillé 2011 / 2012 / 2013 dans le réseau de distribution traditionnel.
(2) Prix Marques Avenue dans la limite des stocks disponibles.
(3) Prix Marques Avenue soldé (du 02/01 au 05/02/2014 à Talange et du 08/01 au 11/02/2014 pour tous les autres centres)

signature-florence_medium

Cet hiver on mise sur des accessoires chauds mais stylés pour affronter le froid sans fashion faux pas ! Cette cuvée 2014 « hot et hivernale » ne manquera pas de chaleur pour les plus frileux, ni d’élégance pour les plus modeux… De quoi flatter vos manteaux et votre joli minois, même par 0°C dehors.

Conseils d’Entretien 100% Maille

Nos petits pulls en laine et autres accessoires en cachemire de l’hiver, on les aime et on aurait plutôt envie qu’ils gardent leur fraîcheur originelle sur plusieurs saisons…

Alors pour éviter les catastrophes en machine, suivez nos conseils d’entretien 100% maille et sans soucis !

  1. Si l’étiquette de lavage autorise un passage en machine : Placez votre vêtement dans un filet de lavage adapté et à la bonne taille (ne rouler jamais en boule votre maille), lancez votre machine sur un programme délicat (peu d’essorage) et à froid (- de 30°C). Ne vous amusez jamais à monter la température, votre maille ressortirait bouillie. Et étendez votre article à plat et non sur cintre, cela le déformerait.
  2. Si l’étiquette de lavage conseille un lavage à la main : Utilisez un produit adapté aux textiles délicats comme la laine (une moitié de bouchon suffit), massez bien votre article comme pour un shampoing, et rincez abondamment à l’eau tiède (ni froide, ni chaude).
    Là encore, le séchage à plat est impératif : optez soit pour un pré-séchage de 5 minutes en machine dans un filet à 500 tours/minute maximum avant, soit pour la technique des deux serviettes éponges en guise de compresse chauffante si vous avez un espace buanderie conséquent.
  3. Si l’étiquette de lavage indique un nettoyage à sec obligatoire : N’oubliez pas que la laine et le cachemire se lave relativement peu car ce sont des matières qui ne retiennent pas les odeurs comme la transpiration. Souvent l’on ressent un besoin compulsif de les laver comme le coton alors qu’ils ne nécessitent pas le même entretien. Pensez aussi à privilégier les pressings low cost rapidement rentables si vous y déposer plusieurs vêtements par an !

Vous aimez le M.A.GAZINE ? N'hésitez pas à partager !

Pinterest

Vos commentaires

retourner en haut de la page