^
v
<
>

Restons connectés

> mentions légales

M.A.GAZINE

Article

20 novembre 2013 

Le succès… L’échec...

Cadet d’une famille nombreuse de 10 enfants, Tommy Hilfiger se lance de manière précoce dans le business de la mode et, entouré de deux amis de lycée, il se lance à l’âge de 18 ans dans la confection d’une gamme de jeans « pattes d’éléphant » customisés puis proposés à la vente dans une boutique de son quartier d’Elmira. En 1970, face à une demande grandissante, il ouvre son propre commerce, The People’s Place, à destination d’une clientèle aisée et pointue pour laquelle il crée une ambiance novatrice pour l’époque : animation DJ et défilés sur le lieu de vente, personnalisation en direct, etc. Mais si l’endroit attire, il ne réalise que peu de ventes et doit même fermer 7 ans plus tard face à la concurrence de plus en plus directe des grands centres commerciaux environnants.

… Et le succès !

Un échec qui pousse le jeune homme de 25 ans à rejoindre New York où il fait le pari de refuser un poste chez Calvin Klein pour monter sa propre marque aux côtés de sa compagne. Riche de son expérience passée et désormais expert d’un style Ivy League très « upper east class », il lance en 1984 sa griffe personnelle Tommy Hilfiger avec une première ligne consacrée aux hommes médiatisée via une campagne publicitairement assez mégalo, la présentant comme le concurrent direct de Ralph Lauren… Une stratégie arrogante qui fonctionne puisque la marque n’en finit plus dès lors de se déployer : prét-à-porter femme, enfant, bébé, accessoires, chaussures, maroquinerie, lingerie, parfums et même papeterie !
Entrée en bourse en 1992, elle appartient depuis 2006 au fond d’investissement Apax (tout comme sa presque soeur Calvin Klein). Une vente aux allures de rêve américain pour Tommy Hilfiger, qui ne cesse depuis de soutenir les jeunes créateurs en écho à sa success story à lui.

illu_article

Tommy Spirit

Totalement à l’image de son fondateur, la marque Tommy Hilfiger a ainsi fait renaître les uniformes des collèges de la côte est américaine et les panoplies chics des Hamptons au cœur de nos gardes-robes de citadins, en quête d’un style sportswear toujours plus élégant. Faisant des adeptes dans le monde entier, elle a aussi su conquérir le cœur des français, séduits par des silhouettes résolument modernes et casual, tout en gardant ce qu’il faut de huppé !
Vestes blazer, polos (qu’il considère lui-même comme « les pivots du dressing masculin »), cravates rayées, cardigans, trenchs, imprimé liberty, casquette de baseball… Autant de classiques revisités pour des looks sauce Oxford à cumuler !

signature-florence_medium

Une histoire de marque pas comme les autres, un marketing ultra-branché, un logo tricolore 100% USA ultra-reconnaissable et une signature de style unique… Tels sont les maîtres-piliers made in Tommy Hilfiger. Une success story ancrée dans l’air du temps et symbole d’une élégance sportswear un brin élitiste, un poil nostalgique et surtout très chic !

5 Conseils pour une Super Déco de Noël

Le grand décompte des jours avant Noël va bientôt commencer, l’heure est donc venue de se pencher très sérieusement sur le sujet, tout en évitant de paniquer. Pour d’ores et déjà régler le problème de votre décoration d’intérieur à moindre frais, suivez nos 5 pistes conseils pour un stylisme d’intérieur en 5 temps et peu de mouvements !

  1. Pensez « green » : la meilleure façon de débuter est d’ajouter un peu de verdure pour créer une atmosphère de Noël. Des feuilles d’arbuste à feuillage persistant donnent à l’intérieur un côté romantique et vivant. Optez pour des conifères et de l’eucalyptus, très économiques et faciles à trouver, et pensez à réaliser vous-mêmes vos compositions avec du houx, des feuilles de magnolia et des bouquets de pins, que vous pouvez colorer à l’aide d’une bombe argentée par exemple.
  2. N’oubliez pas les fleurs : les roses sont le choix parfait pour la période des fêtes, dans des tons rouges et blancs toujours très glamour. Le « poinsettia » ou « étoile de Noël » ainsi que les jacinthes d’hiver sont également des options classiques de saison. Remplissez des récipients transparents assez bas à disposer sur vos tables, et pensez à couper les tiges au maximum pour ne pas encombrer vos invités lorsqu’ils seront assis.
  3. Customisez l’entrée et le salon : traditionnelle couronne de porte d’entrée mise à part, il est aussi primordial d’accessoiriser son intérieur en misant sur des basiques-chics générateurs d’ambiance et/ou de lumière cosy… Comme des bougies de grande taille que vous pouvez aligner sur le chemin d’entrée ou dans le salon en dispersant de la lavande séchée aux alentours, ou d’élégantes coupes en cristal, bois, métal ou céramique, garnies d’oranges, de châtaignes, de noix, de pin, de pommes, d’amandes et de petits chocolats pour des saveurs olfactives et gourmandes en prévision.
  4. N’oubliez pas vos invités : essayer de prolonger l’expérience jusque dans les chambres en élaborant de petites attentions à accrocher aux poignées des portes : brins de lavande/pamplemousse, bâtons de cannelle/sapin ou pommes de pin/écorces d’orange, à vous de choisir votre combiné à réaliser en bouquet ou en sachet parfumé.
  5. Et encore moins la salle de bains : cet intérieur particulier aussi se doit de revêtir son costume de fête grâce à quelques accessoires comme une guirlande discrète et délicatement posée autour d’un miroir, un diffuseur de parfum doux et deux ou trois bougies en accord pour une atmosphère à la fois chaleureuse et intimiste.

Vous aimez le M.A.GAZINE ? N'hésitez pas à partager !

Pinterest

Vos commentaires

retourner en haut de la page